Histoire de la Manufacture de Pavlovo Posad:

L'usine de Pavlovo Posad 1795.

De la Fondation à nos jours.

Les premières mentions de l'usine dans la ville de Pavlovo Possad sont datées de 1795. Il est connu que le fondateur était un paysan Ivan Labsine, de la famille des industriels. Initialement, l'usine ne produisait ni foulards ni châles. L’usine a commencé à produire sa spécialisation un peu plus tard. Le textile était le principale produit de l’usine de la production de Pavlovo Posad.

Manufacture de Labsine.

Pendant les premières années l'usine était un réseau de fermes où travaillaient quelques dizaines de femmes. La production de tissus et de la peinture étaient faites à la main. L'emplacement favorable de la ville Pavlovski Possad a conduit au développement de la fabrication. Moscou, le principal marché, était sur le seuil.Les  fournisseurs de matières premières ils étaient basé pas trés loin. Une quantité suffisante de laine pas chère et de haute qualité était produite en Russie Centrale.

Initialement, la Manufacture de Pavlovo Possad fabriquait les produits de faible qualité – «médiocre», comme indiqué dans les documents. Cela n'a pas empêché à la famille d'Ivan Labsine d’économiser de l'argent et de développer leur petite entreprise. Cependant, les enfants d’Ivan été officiellement dans la classe paysanne, mais les petits-enfants, quand il y avait un besoin de faire des affaires dans les villes Russes, se considéraient comme des marchands.

De la manufacture à la maison de commerce.

Ancien usine

Alors que dans la province de Moscou, à laquelle appartenait Pavlovski Posad, il y avait aussie plusieurs centaines de manufactures, le principal concurrent de la Manufacture de Pavlovo Possad était l’entreprise d’ Alexandrov, située dans la province de Kalouga. Il fallait également rivaliser avec les manufactures de Moscou et de Vladimir, qui s’affirmaient la conquête du marchés locals. Les centres de textiles de la Région de Volga, ne représenté pas une problématique car ils se situaient loin de Moscou, donc ils avaient des difficultés pour leur ventes en Russie Centrale. 

Malgré une forte concurrence, à la mi-XIXe siècle la Manufacture de Pavlovo Posad est devenue le plus célèbre fabricant de produits en laine et en soie, y compris les foulards. C'est arrivé après la création de la maison de commerce par l'arrière petit-fils d'Ivan Labsine et son associé Vassili Griaznov.

Les foulards et les châles fabriqués à l'usine étaient décorés avec des motifs imprimés, les ornements des motifs folkloriques. On utilisait des peintures de couleurs vives, il y avait 18 nuances, mais parfois leur nombre atteint les 30. Les châles jouissait d'une grande popularité parmi la noblesse. La réorientation sur un nouveau marché été un success pour la Manufacture de Pavlovo Possad, en tenant compte en particulier des technologies appliquées, qui à l'époque étaient considérés comme unique.

Le moment tournant et l'âge d'or.

La réorientation a eu lieu dans les années 1860, et dans les années 1870 a eu le debut de l'âge d'or de l'entreprise: les châles jouissaient d'une grande popularité, non seulement parmi la noblesse, mais aussi parmi la classe moyenne et les paysans riches. L'usine a jeté son dévolu sur le genre de la «démocratisation des prix" en rendant leurs produits disponibles à un large public de consommateurs. Dans les années 1880 l’usine a remporté plusieurs médailles d'argent aux expositions artistiques et industrielles, et Yakov Labsine a reçu le statut d'un fournisseur d’ Aleksandra Petrovna, l'épouse du fils de Nicolas 1er. En Empire Russe, ca été considéré comme un grand honneur. Avant la révolution Russe, l’usine prospérait, et au début du XXe siècle l’usine était considérée comme l'industrie la plus grande de Russie, et et le nombre d'employés de l'entreprise dépassé les deux mille personnes.

L’usine au XXe siècle.

L'usine a été nationalisé par le gouvernement soviétique et rebaptisé Staro-Pavlovskaïa. Dans les années 1920 la production a subi un fort ralentissement de la croissance, à cause du manque de matière première. Ensuite l'entreprise a été reorganisé sur la production des produits en coton. Cependant, la crise a été profité par les tentatives d'introduire de nouvelles technologies et les nouvelles conceptions .On utilisait les dessins stylisés d'animaux, et l'images sur le thème de l'industrialisation et de la révolution.

En 1928 l’usine de Staro-Pavlovskaïa a présenté ses produits de textiles d'art lors de l'exposition à Moscou. En 1937, l'entreprise a fait ses débuts à l'exposition à Paris. Dans la capitale française, on a envoyé environ 600 produits de différents types spécialement conçus pour la présentation.

Le développement a été interrompu par la guerre avec l'Allemagne. L’entreprise s'engagée dans la fabrication des uniformes militaires et seulement dans les années 1950 l’usine a repris la fabrication de châles de pure laine.

En 1958 l'usine de Staro-Pavlovskaïa a remporté la plus haute récompense à l'Exposition universelle de Bruxelles, après la dislocation de l'URSS et la formation de la Fédération de Russie, l’entreprise a reçu plusieurs récompenses Russes. L'usine fonctionne dans le XXIe siècle, en ameliorant la gamme de ses produits. Ses installations de production se trouvent toujours dans les bâtiments d'origine du XIXème siècle.

Il est étonnant que dans le XXème siècle, l’impression sur tissu à la main n’a pas perdu son actualité, au milieu des années 1980 les modèles les plus difficiles et délicates ont été créés dans les méthodes archaïques. Mais jusqu'à présent les franges des châles sont cousus à la main et sont fabriqués à la main.

Dans la garde-robe d’une femme moderne le foulard de Pavlovo Possad peut prendre l'une des places dominantes et se transformer en un accessoire luxueux et élégant, être une pièce spectaculaire ou être transformé en une robe brillante, une blouse ou une jupe. En outre, un châle en laine chaud, doux, confortable de Pavlovski Possad est le meilleur cadeau pour les soirées froides.